Site de l'académie de Versailles

Accueil > Dans les classes > Lettres - Sciences Humaines et Sociales > Un chef d’entreprise en cours de SES : une approche concrète de l’économie (...)

Un chef d’entreprise en cours de SES : une approche concrète de l’économie grâce à Jérôme Verdiell, Fondateur de LINKEOM

jeudi 7 mai 2015

Après Brigitte Zana il y a quelques semaines, M. Andriot a fait intervenir dans ses cours, Monsieur Jérôme VERDIELL, dirigeant fondateur de l’entreprise Linkeom, cabinet de recrutement spécialisé dans les fonctions commerciales et marketing. Cette intervention bénévole est permise par l’association "100’000 entrepreneurs", qui vise à faire découvrir aux élèves le monde de l’entreprise et l’univers professionnel, ainsi qu’à échanger sur la notion d’entreprendre. Le lycée Rabelais tient à remercier M. Verdiell, qui a donné 2h de son temps aux 2ndes 2, mardi 5 mai de 15h30 à 17h30, pour la clarté, le caractère concret et motivant de sa présentation.

Celui-ci l’a rappelé à maintes reprises : entreprendre, ce n’est pas seulement créer une entreprise, c’est déjà mener un projet à bien, dans le monde du sport, de l’art, au sein d’une association...

Questions d’élèves : Quelle est l’activité d’un cabinet de recrutement ? En quoi consiste concrètement le travail de patron d’un cabinet de recrutement ? Comment on évalue une personne dans le cadre d’un recrutement ? Qu’est-ce qu’un réseau ? Comment on crée une entreprise ? Quelles sont les difficultés à vaincre ? Quelle est la taille de l’entreprise idéale ? Que penser de l’absence de rémunération des stages ?

Que retenir de ces échanges ?
Beaucoup d’emplois en France, 170 000, sont non pourvus parce qu’on ne trouve pas le bon profil !
L’ouverture, la souplesse, la mobilité sont souhaitées : Mr. Verdiell a donné l’exemple d’une jeune Colombienne qui après un stage à New-York, s’est vue recrutée en France ; voilà une jeune diplômée qui n’a peur de rien et qu’on recherche !
La multiplication d’expériences, de stages est inestimable sur un CV ; dès 16 ans, on peut se lancer et penser "stage" pendant ses vacances !
Dès 16 ans, il faut lire la presse économique, se tenir au courant des enjeux, des changements car les métiers nouveaux se créent : L’Oréal par exemple,il y a 3 ans, n’avait pas de Directeur du Digital, métier nouveau, poste confiée à une femme. L’association au nom de laquelle M.Verdiell intervient, lutte contre les discriminations.

Enfin quelque soit le métier que les jeunes vont choisir, l’impact du digital est considérable.
(...)
Une intervention qui donne du sens aux apprentissages !

Compte-rendu d’un élève de 2nde2 :

Jérôme Verdiell est venu nous présenter son métier et la vie professionnelle pendant deux heures. Jérôme Verdiell est actuellement le patron de Linkeom qui est une entreprise de recrutement.

Jérôme Verdiell a fait l’équivalent d’un bac ES après lequel il a fait une fac pour obtenir une licence d’économie avant de finir par une école de commerce à Bordeaux. Il est entré sur le marché du travail en 1995 et il a trouvé son premier emploi chez Sagem où il est resté 10 ans. Il a alors rejoint un cabinet de recrutement où il a découvert un nouveau métier qu’il a bien aimé, au moins d’avoir envie de fonder sa propre entreprise de recrutement : Linkeom. Linkeom est un cabinet « de chasseurs de têtes » spécialisé dans la recherche et l’évaluation de profils commerciaux et marketing. Jérôme Verdiell nous a également beaucoup parlé du monde du travail et il nous a donné beaucoup de conseils sur la manière de l’aborder. Nous avons appris que pour créer une entreprise, il fallait déposer des statuts, vendre quelque chose qui engendre du chiffre d’affaire et ainsi du bénéfice pour être payé et payer les salariés. Pour monter une entreprise, il faut avoir un réseau de contacts et des clients. Le plus gros problème est d’embaucher son premier salarié, parce que l’entreprise est encore trop petite pour attirer les collaborateurs et leur offrir de bons salaires.

Les conseils et les informations sur le monde du travail qu’il nous a donné sont :

- - Multiplier les stages et les petits jobs ;

- - Lire la presse économique ;

- - Se créer un réseau ;

- - Savoir parler anglais car nous serons sûrement amenés à travailler à l’étranger ;

- - La personnalité est très importante dans un rôle commercial ;

- - On sera sûrement amené à faire plusieurs métiers dans notre vie ;

- - Les dirigeants d’entreprise en France n’ont pas le droit au chômage ;

- - Le salaire de l’entrepreneur peut être volontairement supprimé pendant quelques mois si l’entreprise n’arrive pas à être suffisamment rentable.

Pour conclure, j’ai trouvé l’intervention de Jérôme Verdiell très intéressante et très instructive, car nous avons appris beaucoup de choses sur le monde du travail qui nous seront sûrement utiles pour notre avenir.

N.V.


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Lycée Rabelais de Meudon (Académie de Versailles)
Directeur de publication : Sarah Layet