Site de l'académie de Versailles

Accueil > Dans les classes > Lettres - Sciences Humaines et Sociales > Visite de L’entreprise Michel et Augustin par l’option Eco Approfondie de (...)

Visite de L’entreprise Michel et Augustin par l’option Eco Approfondie de TES

jeudi 29 mars 2018

Par Jeanne EMERY TES3

Nous nous sommes rendus dans les locaux de la jeune firme française alimentaire Michel et Augustin vendredi 16 février 2018. Le siège de l’entreprise ou « la bananeraie » comme ils l’appellent se trouve en banlieue de Paris, à Boulogne. Nous avons été accueillis dans une salle apparemment utilisée pour les réunions avec des biscuits et gâteaux de la marque ainsi que des boissons sur la table. Le tout décoré de leurs packagings et affiches de pubs allant jusqu’au gobelets personnalisés.

Carole de dos et Léo qui nous ont accueillis : le pôle communication

Le début de la conférence a commencé sur la présentation des deux interlocuteurs qui allaient nous guider durant cette visite:un stagiaire, Léo, titulaire d’un DUT TC, en licence info comm à Toulouse le Mirail et une responsable de communication, Carole, formée à Sciences Po Lille, entrée dans l’entreprise suite à son mémoire sur cette entreprise. Deux profils donc bien différents pour nous présenter le fonctionnement de cette entreprise. Deux personne dynamiques qui donnent envie d’aller travailler avec elles, dans cette ambiance « à la cool » sans trop de contraintes, avec un cadre de travail agréable et chaleureux ; et surtout proche des consommateurs. Les deux membres de l’ équipe ont utilisé leur site pour présenter l’entreprise.

La cuisine où l’on élabore les nouveautés

Parlons Marketing. Michel et Augustin est clairement une firme qui se base sur sa proximité avec les consommateurs puisqu’elle se sert en majorité des réseaux sociaux pour vendre ses produits. Elles est même prête à laisser ses consommateurs choisir ses futurs produits toujours grâce à ses réseaux sociaux. Les clients se sentent donc proche de la marque, ce qui favorise leurs achats. De plus, la « bananeraie » organise régulièrement des rencontre dans ses locaux pour faire découvrir les nouveaux produits en avant première et bien sûr des dégustations gratuites ! Les employés vont même à la rencontre des personnes dans la rue afin de faire leur pub et des jeux sont organisés à même les spots publicitaires. Michel et Augustin a même aussi tenté de recruter dans le métro et en a fait une vidéo* qu’elle a posté sur son Facebook et qui a bien fait le tour de nombreux comptes. On voit là une stratégie de différenciation de la part de la marque qui tente de s’affirmer avec ses produits originaux, français, qui ont un packaging voyant et aguicheur et une proximité quelque peu hors norme avec ses consommateurs sur le marché de l’alimentaire.

Le coeur de la bananeraie, sous le puits de lumière

En conclusion, je pense que la visite était beaucoup trop accès sur la publicité de la marque et non sur la marque en elle même. On y voit une volonté de la part des employés de nous voir acheter leurs produits, et de les suivre sur les réseaux comme Snapchat pour toucher les jeunes. Je pense que c’est une bonne stratégie de communication, qui marche, mais les personnes de ma classe étaient d’accord pour dire que c’était "limite un peu trop ". Je pense aussi que la visite était comme écrite, on aurait dit qu’elle était presque scénarisée puisque la salle était prévue pour nous recevoir, les personnes étaient formées pour nous recevoir, les murs étaient tapissés de leurs publicité et des étagères étaient prévues pour accueillir leurs profits et nous les mettre sous le nez ainsi que des présentoirs de la marque comme dans les grandes surfaces.

La salle de conférence où nous avons été reçus.

Cela dit, je ne critiquerai en aucun cas leurs produits qui sont de grande qualité et bien sûr extrêmement bons, même si le prix est relativement élevé par rapport aux autres produits de même sorte sur le marché. Mais comme diraient les employés qui nous ont suivis : « la qualité à un certain coût » et c’est justement ça qui marche ! Je remercie tout de même Mme Rabel de nous avoir emmené à Boulogne : cela a enrichi notre compréhension du chapitre sur les stratégies de marché tout en nous permettant de découvrir comment une entreprise se vend.

* La vidéo se trouve dans l’onglet du site : les trublionades.

Voir en ligne : Michel et Augustin


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Lycée Rabelais de Meudon (Académie de Versailles)
Directeur de publication : Sarah Layet