Site de l'académie de Versailles

Accueil > Dans les classes > Lettres - Sciences Humaines et Sociales > Le 1er décembre, le Goncourt des lycéens 2015 a été attribué à Delphine de (...)

Le 1er décembre, le Goncourt des lycéens 2015 a été attribué à Delphine de Vigan !

jeudi 19 novembre 2015

Les choix du lycée Rabelais.

La 1ère Littéraire du lycée Rabelais a élu, après 2 mois de lectures intensives, ses 3 livres préférés sur une sélection de 14. Nous pouvons vous révéler aujourd’hui les 3 livres choisis par la classe. Il s’agissait de :
- Tobie Nathan, Ce pays qui te ressemble
- Isabelle Autissier, Soudain, seuls
- Delphine de Vigan, D’après une histoire vraie, qui est la vainqueure !

Afin de vous les faire découvrir, voici quelques extraits des critiques littéraires que nous avons rédigées :

+Tobie Nathan, Ce pays qui te ressemble.
Un roman foisonnant qui, à travers l’histoire extraordinaire de Zohar, nous plonge dans la culture égyptienne et son univers de sorcellerie. Le préféré de la classe !

D’abord, parce que l’écriture de Tobie Nathan, à la fois fluide et poétique nous transporte à travers l’Egypte, son pays d’origine, par son langage, ses sentences arabes et ses rituels du Zaar : « Elle avait préparé le café à la lueur d’une bougie, un café noir, très noir, dans la kanaka, la cafetière à longue queue. Puis elle avait servi le foul…Ommi, Yaro’hi, A’frit ».
Ensuite parce que ses personnages sont uniques, attachants et farfelus à commencer par la famille nombreuse de Zohar, sa mère Esther hantée par les démons, son père Motty, le juif aveugle, ses amis, Joe di Reggio et Nino Cohen avec qui il fonda « l’eau bleue » et son « âme-soeur », la sublime Masreya. Il ne faut pas oublier non plus l’excentrique roi Farouk, cleptomane à ses heures et insoumis comme Zohar, le fils des esprits.
Enfin parce que cette histoire peut avoir plusieurs sens que ce soit politiquement, religieusement ou sentimentalement. Car Zohar, dont le nom est un mélange d’arabe et d’hébreu, aimera passionnément et malgré l’interdit, Masreya, la musulmane, sa sœur de lait et qu’ensemble, ils symbolisent l’union parfaite d’une Egypte multi-religieuse et pacifiste, avant que l’Histoire avec un grand H ne bouleverse le pays et qu’on ne passe de l’Hared el Yahoud à la rue Mouffetard…Nous vous laissons découvrir pourquoi…

+Isabelle Autissier, Soudain seuls.
Une robinsonnade originale, palpitante et facile à lire !

Isabelle Autissier, première femme à avoir accompli le tour du monde en solitaire à la voile, est l’auteur de romans, de contes et d’essais. Elle préside la fondation du World Wildlife Fund en France et ses expériences de navigatrice nourrissent son nouveau roman, Soudains, seuls.
En effet, à travers le récit très réaliste de la survie d’un jeune couple échoué sur une île déserte, l’auteur nous livre une captivante expérience humaine qui explore la confrontation entre sentiments et instinct de survie. Et l’originalité de ce livre, ce qui le différencie d’un simple « remake » de Robinson Crusoé est que l’histoire ne s’arrête pas au sauvetage d’un des deux personnages (nous ne vous dirons pas lequel…) La partie de son retour en France et de sa confrontation aux médias et à sa culpabilité tient une place importante dans ce roman, facile à lire de surcroît grâce à une écriture soignée et réfléchie qui nous tient en haleine jusqu’au bout et nous touche car elle nous donne sans cesse l’impression d’assister aux pensées des deux protagonistes.

+Delphine de Vigan, D’après une histoire vraie.
Un thriller psychologique !
Maniant la manipulation mentale d’une main de maître, l’auteur nous offre un récit passionnant qui mélange le réel et le fictif.

A première vue, ce livre ressemble à une autobiographie car la vie de la narratrice ressemble étrangement à celle de l’écrivain : elles ont le même prénom, Delphine, ont toutes les deux des enfants, un compagnon François et ont toutes les deux publié un livre très personnel qui a eu un franc succès : Rien ne s‘oppose à la nuit sur les troubles bi-polaires et le suicide de la mère de Delphine de Vigan a eu en effet de nombreux prix et s‘est très bien vendu. Puis c’est la panne de l’écrivain : Delphine n’arrive plus à écrire une seule ligne et c’est là qu’elle rencontre une femme mystérieuse nommée L. qui veut apparemment l’aider et lui donner des conseils car, pour L., de nos jours, il faut écrire le vrai. Lorsque Delphine ouvrira enfin les yeux, elle réalisera qu’elle se trouve sous l’emprise de la jeune femme comme l‘était l‘auteur emprisonné par sa fan dans Misery de Stephen King cité en épigraphe de chaque partie. Alors qui est cette mystérieuse L.? Ce livre est-il fiction ou réalité ? Mystère…Vous ne le comprendrez qu’à la toute fin du livre ! Bonne lecture !

A vous maintenant de choisir le livre qui vous parle le plus et allez vite l’ emprunter au CDI ! Nous les avons tous testés pour vous, nous qui sommes des lycéens, pas des professeurs ou des académiciens ! Alors faites-nous confiance !

Les élèves de Mme Cancel


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Lycée Rabelais de Meudon (Académie de Versailles)
Directeur de publication : Sarah Layet