Site de l'académie de Versailles

Accueil > Dans les classes > Lettres - Sciences Humaines et Sociales > Projet 1ère L « Les images et les mots »

Projet 1ère L « Les images et les mots »

jeudi 11 février 2010

Théâtre, cinéma, écriture, lecture

Lien vers le blog "des mots et des images

Constat : la section littéraire est en perte de vitesse dans notre lycée : des résultats inférieurs aux prévisions, une section mal identifiée (pas d’option de spécialité), regroupant des élèves » littéraires par défaut », peu motivés, peu travailleurs, et qui paraissent paradoxalement en difficulté avec l’écriture et la lecture.

Nous proposons un projet de classe culturel et attractif, pour commencer à remonter la pente. Nous souhaitons le mettre en place pour trois ans (années 2009-10, 2010-211, 2011-2012), avec une évaluation en fin de chaque année scolaire.

I) Le projet « les images et les mots » Théâtre, cinéma, écriture, lecture en 1ière L

II) Le programme culturel pour l’année 2009-10

III) Les différentes matières et l’interdisciplinarité : français, histoire, anglais, espagnol.

IV) Planning prévisionnel des sorties

V) Budget des sorties

Coordinateur du projet : Christophe Bouquerel (Français)
Rédacteurs : Geneviève Despax (Philosophie), Stéphanie Duquesne (Histoire-Géo), Christine Pavard (Anglais), Aurélie Privat (Espagnol).

I) Le projet « Les images et les mots »

Théâtre, cinéma, écriture, lecture en 1ière L

A)Les différents axes du projet

a)Théâtre
- mettre en commun les expériences de pratique du théâtre qui sont proposées dans les différents cours de français et de langue : elles permettent un rapport plus vivant aux textes et une meilleure appréhension de l’oral, mais prennent du temps lorsqu’elles sont menées dans chaque matière de façon autonome.
- sorties au théâtre, notamment au Théâtre 71 de Malakoff, notre partenaire dans les différents ateliers : rencontres avec les équipes artistiques.

- suivre les projets de certaines troupes actives sur Meudon.

b)Cinéma
- faire participer la 1L à l’opération « lycéens au cinéma » (3 films dans l’année), en partenariat avec le Centre d’Art de Meudon,
- autres projections (grands films du répertoire européen, à choisir en fonction des programmes français + langues + histoire), au Centre d’Art ou au ciné-club du lycée.

c)Ecriture
- exploitation des différentes activités théâtre-cinéma sous la forme d’écriture argumentative (« critique de film » cf site du lycée), écriture d’invention ou écriture personnelle.
à Blog ?

d)Lecture

Proposer aux élèves des activités régulières de lecture, en essayant d’unir autant que faire se peut les activités culturelles et les objets d’étude des différents programmes. Faire en sorte d’utiliser les lectures d’une manière interdisciplinaire.

e)Initiation à la philosophie

Ces activités mettant en jeu différentes pratiques artistiques et culturelles pourraient être efficacement prolongées par une initiation à la philosophie. Le cours porterait sur la distinction entre le concept et l’image, tous deux produits de la pensée, mais par des facultés de l’esprit différentes (la raison pour le concept, l’imagination pour l’image). Dans l’inscription de la philosophie au cœur du projet 1èr-L, nous nous demanderions : les images sont-elles plus riches de sens que les mots ? Ainsi nous rencontrerions Platon, Descartes, Pascal, mais aussi Bergson et Deleuze. Nous pourrions alors poursuivre la réflexion par une étude centrée sur l’art : est-il représentation – l’art ne ferait que présenter à nouveau ce qui existe déjà dans la nature ou dans l’esprit de l’artiste - ou pure présentation – ce qui impliquerait qu’il soit création, invention d’un nouveau visible, d’une nouvelle réalité ?

B) Les objectifs poursuivis

  • projet littéraire attractif
  • développer l’interdisciplinarité entre les matières littéraires (français, histoire, langues, philo)
  • doter les élèves d’une culture théâtrale et cinématographique, en unissant regard du spectateur et pratique personnelle
  • leur donner l’habitude de fréquenter les lieux culturels proches, notamment nos deux partenaires, le Centre d’Art et le Théâtre 71
  • améliorer l’expression écrite argumentative, qui pourra être réinvestie en français mais aussi dans les autres matières comme l’histoire, la philosophie, les langues
  • s’inscrire dans les objets d’étude mis au programme dans les différentes matières (voir partie III)

C) Les moyens demandés :

  • une équipe stable en 1L (3ans) pour installer le projet et l’évaluer + un professeur principal investi dans le projet
  • une heure supplémentaire annuelle à répartir entre les différents professeurs en fonction de leurs interventions au cours de l’année
  • une heure supplémentaire pour l’initiation à la philosophie
  • une heure alignée pour qu’il puisse y avoir véritable travail d’équipe (concertation, actions communes).

D) L’équipe pédagogique

Français et coordinateur du projet : Christophe Bouquerel

Histoire : Stéphanie Duquesne

Anglais : Christine Pavard

Espagnol : Aurélie Privat

Philosophie : Geneviève Despax.

II) Le programme culturel pour l’année 2009-10

  • 1 heure hebdomadaire pour préparer la sortie, puis l’exploiter : débat, rencontre avec l’équipe artistique, écriture argumentative ou d’invention.
    Pratique théâtrale autour de certains des spectacles proposés
    + heures d’initiation à la philo autour de l’esthétique.

A) Théatre : 5 sorties prévues (+ Athanor ?)
(abonnement 3 spectacles au théâtre 71 + 1 dans la salle de théâtre du lycée + 1 en anglais)

1) « Jean-Jacques Rousseau »

texte établi par Bernard Chartreux et Jean Jourdheuil d’après « les Rêveries du promeneur solitaire », « Les confessions » et la « Lettre à d’Alembert sur les spectacles ». mise en scène Michel Raskine. Avec Marief Guittier.

Théâtre 71 : jeudi 1er octobre à 19h30

Rencontre possible au lycée après le spectacle avec la comédienne.

Français : séquence sur l’autobiographie. Préparation à l’oral et à l’écrit.

Philo : à propos de la « Lettre à d’Alembert », Rousseau, Aristote et le théâtre.

2) « We are l’Europe »
texte : Masséra, msc : B Lambert
Théâtre 71, jeudi 26 novembre, à 19h30 ?

Possibilité d’organiser séance de jeu avec Guillaume Hincki, l’un des comédiens ?

Français : séquence sur l’argumentation + jeu théâtral.

Histoire

Anglais : improvisation en anglais à partir des situations

Espagnol : nous pourrons préparer les élèves à décrypter cette pièce, en étudiant en classe des textes actuels qui montrent avec ironie ou humour les défaillances des rouages de la société espagnole. Cette étude s’inscrit dans la thématique (au programme de Première en langues) intitulée « Domination, Influence, Opposition, Révolte ».

Nous pourrons aussi envisager par la suite de travailler en improvisation sur la déconstruction des discours-types (et leurs dérapages), en nous inspirant de cette « petite leçon d’économie à l’usage de tous », selon les termes du metteur en scène B Lambert.

à si les élèves accrochent, leur proposer d’aller jusqu’à une petite présentation (en français, anglais, espagnol) lors du spectacle de fin d’année ?

3) « Littoral »
Texte et mise en scène : Wajdi Mouawad
Théâtre 71 : jeudi 11 février à 19h30

Possibilité d’une rencontre avec Emmanuel Schwarz au lycée après le spectacle.

Français : séquence « Théâtre, texte et représentation »

4) « Pour un oui, pour un non » : à confirmer
Texte :Sarraute, msc : JM Russo
Lycée Rabelais, semaine du 11 au 15 janvier

Rencontre avec le metteur en scène et approche concrète sous sa direction du travail préparatoire à la représentation théâtrale (étude du texte, direction d’acteurs, mise en espace) : le lundi 11 janvier de 15h30 à 17h30 ?

Représentation dans la salle de théâtre du lycée : vendredi 15 janvier ?

Français : texte et représentation.

5) « The Pearl » de Steinbeck, le 8 janvier.

Anglais : atelier de pratique théâtrale (2h30) animé par le metteur en scène de la compagnie « Act » + rédaction d’un compte-rendu en anglais.

+ 6)Collaboration avec Cécile Aziliz et la compagnie de l’Athanor pour suivre la création d’un des projets de la troupe : projet à finaliser.

B) Cinéma : 4 sorties prévues

Lycéens au cinéma : 3 films (+ 1 ?)

1)Festival du court métrage d’humour de Meudon

jeudi 8 octobre à 13h30.

+ 1 bis) « La mort aux trousses » de Hitchkock (59)

Lycéens au cinéma.

Français : comment analyser une séquence de cinéma. Travail à proposer en début d’année pour donner des outils d’analyse aux élèves.

Anglais : compréhension orale.

2) « Nulle part, Terre promise »
de E. Finkiel (2007)

Lycéens au cinéma.
Il serait intéressant de programmer le film aux alentours de « We are l’Europe », soit mi-novembre, pour mettre les deux œuvres en relation.

Travail de préparation en histoire, français et anglais.

3) « Tous les autres s’appellent Ali »
de Fassbinder (74)

Préparation en histoire : intégration/exclusion/Allemagne des années 70

4) « Certains l’aiment chaud »
de Wilder (59)

Histoire : la prohibition

Anglais : travail sur une séquence du film

Français : la comédie. Comédie d’intrigue, thème du travestissement et du changement d’identité sociale, qui pourra être mis en relation avec « Le mariage de Figaro » étudié dans la séquence théâtre.

C) Ecriture

Pour chacune de ces sorties, on pourra proposer une heure d’écriture créative dans le cadre du projet « Les mots et les images »

1)écriture argumentative : « critique » de film ou de spectacle

2)écriture d’invention (à partir d’images ou de fragments)

à à intégrer dans un blog de classe ? voir sur le site de l’Académie de Versailles.

D) Pratique théâtrale

En français, anglais, espagnol.

Autour de « We are l’europe », « the Pearl », « Pour un oui, pour un non »

+ projet Athanor ?

III) Les différentes matières et l’interdisciplinarité

A) Le programme de français en 1L et le projet « Les mots et les images »

a) Il est évident que chacune des activités proposées est en lien avec le cours de français :

- les différents spectacles de théâtre s’inscrivent dans l’objet d’étude « théâtre, texte et représentation ».

- les activités d’écriture, critique de film ou écriture ludique, s’inscrivent dans la séquence « argumentation », et préparent à l’écrit du bac (dissertation et sujet d’invention).

En ce qui concerne le programme, il est composé des 7 objets d’étude suivants. Le professeur les étudie à partir d’œuvres de son choix mais centrées autour de la période qui va du 16ième au 18ième siècle (ce qui rend plus difficile l’interdisciplinarité avec l’histoire, dont le programme aborde la période de 1850 à 1945). Néanmoins, il est tout à fait possible d’aborder aussi des œuvres plus contemporaines.

b) Les 7 objets d’étude et les œuvres proposées cette année :

1)Autobiographie
Un groupement de textes sur ROUSSEAU. Extraits des Confessions, des Rêveries du promeneur solitaire et de la « Lettre à d’Alembert sur les spectacles ».

En lien direct avec « Jean-Jacques Rousseau », montage de textes présenté au Théâtre 71.

2)Un mouvement littéraire et culturel : l’humanisme
Une œuvre complète : RABELAIS Gargantua
Œuvre complémentaire : CARRIERE La controverse de Valladolid (téléfilm), en lien possible avec le programme d’espagnol.

3)Argumentation : genres et fonctions
Un groupement de textes, sur les différents genres littéraires et l’argumentation. Extrait de Pascal, La Fontaine, Voltaire, Beaumarchais et Hugo.

Lecture cursive : Un conte philosophique, Candide

Lien à établir avec « We are l’Europe » et « Nulle part terre promise », autour du genre de l’apologue et du thème du voyage ?

4)Roman, vision du monde et personnages

Une œuvre complète : Mme de LAFAYETTE La princesse de Clèves

Activité complémentaire : les adaptations cinématographiques du roman (Delannoy, Oliveira, Honoré).

5)Ecriture et réécriture

Groupement de textes : autour du mythe d’Œdipe. Extraits de Sophocle, Gide, Cocteau.

Lien possible avec « Littoral » de Wajdi Mouawad.

6)Théâtre, texte et représentation

Une œuvre complète : BEAUMARCHAIS Le mariage de Figaro

Lien possible avec « Certains l’aiment chaud » : la comédie d’intrigue, thème : identité et travestissement.

7)Poésie

Groupement de textes : les fonctions de la poésie. Poèmes de Ronsard, Rimbaud, Aragon, Ponge.

B)Histoire-géographie et cinéma en 1ière L

Le projet « Lycéens au cinéma » est particulièrement adapté au programme d’Histoire des 1èreL, qui s’étend chronologiquement de 1850 à 1945.

Ce programme comprend d’abord l’évocation de la naissance du cinéma en tant que technique issue de la Révolution Industrielle, dans la partie intitulée « religion et culture de l’âge industriel ». L’étude de la révolution industrielle et de ses conséquences sociales se fera en parallèle de celle du film « Germinal » de Claude Berri, pour illustrer le monde de la mine, les rapports entre les patrons et les ouvriers, la grève et la naissance du syndicalisme.

Ensuite, de nombreuses œuvres peuvent être étudiées en rapport avec les différentes parties du programme. En effet, le cinéma permet de témoigner d’une époque ou d’un événement, à travers une œuvre de fiction ou un documentaire (par exemple : la colonisation, la Première Guerre mondiale (étude de « la Chambre des officiers » de François Dupeyron ou de « la Vie et rien d’autre » de Bertrand Tavernier), le Front Populaire, la Seconde Guerre mondiale). Pendant cette période, il sert aussi souvent d’instrument de propagande, pour les régimes totalitaires soviétique, fasciste italien (projet d’étude d’ « une journée particulière » d’Ettore Scola) et nazi, ou pour le régime de Vichy, qui sont tous étudiés en 1èreL. L’étude d’une œuvre cinématographique de propagande complète donc celle des textes ou affiches de même objectif.

L’étude de quelques œuvres ou extraits d’œuvres cinématographiques entre donc tout à fait dans le cadre de l’analyse historique de documents, d’époque ou postérieurs aux événements traités. Cela permet de développer l’esprit critique et le sens de l’analyse des élèves, tout en enrichissant leur culture générale cinématographique et historique, si les films dépassent le cadre du programme chronologique ; ce qui correspond bien à l’esprit de la 1èreL.

C) programme et les objectifs du cours d’anglais en 1°L

Idées de thèmes en rapport avec ce programme ou pouvant avoir un lien avec le programme d’histoire.

a)- Programme en 1ère : thème de civilisation auquel doivent, dans toute la mesure du possible, se rattacher les documents étudiés. Ce thème est « Domination, Influence, Opposition, Révolte ». Il est évident que l’actualité du monde anglophone, ou d’autres projets tels que le projet théâtre, nous amènent parfois à sortir de ce thème.

Les documents étudiés peuvent être des textes (littéraires, de civilisation, de presse, publicitaires etc…), des documents iconographiques, des extraits de films ou de reportages, des extraits de théâtre, des chansons…

L’objectif est d’utiliser ces divers documents pour entraîner les élèves à différentes compétences langagières :

  • Compréhension orale
  • Compréhension écrite
  • Expression orale en continu (parler devant un auditoire lors d’un discours, d’un exposé…)
  • Expression orale en interaction
  • Expression écrite
  • Entraînement à la traduction (version) en vue de la partie traduction de l’épreuve du bac

tout en enrichissant et en consolidant leurs moyens d’expression (lexique et grammaire).

b)-* Types de projets pouvant être étudiés

  • L’Australie (les Aborigènes, leur histoire et leur relation avec la population blanche)
  • L’esclavage (extraits d’une version pour la scène d’Huckleberry Finn)
  • Les habitudes alimentaires (influence de nouveaux modes d’alimentation tels que le fast food etc…)
  • L’école, l’éducation.
  • Différences culturelles entre Afrique et Europe, entre Asie et Europe (famille, mariage, les mariages forcés, niveau de vie…)

- Les totalitarismes : - Etude de séquences d’un film américain sur la montée du nazisme en Allemagne en 1933. Faire étudier une critique de ce film écrite en 1940, et leur faire rédiger leur propre critique 69 ans après la sortie du film.

- Etude d’une chanson anglo-espagnole sur le thème de la dictature de Pinochet.

- Extraits de textes comme « Animal Farm »

- La société de consommation, le fossé entre les nantis et les démunis.

- L’exclusion ( pourra probablement être mis en relation avec le film « Nulle part Terre promise »…

- L’Amérique multiculturelle, l’émigration.

c)- Projet théâtre en anglais

- Saison théâtrale en anglais avec 2 ou 3 pièces proposées aux élèves de différentes classes sur la base du volontariat (sortie payante en soirée).

- L’une de ces pièces, montée par la compagnie Act est particulièrement préparée et exploitée en classe. Cette année ce sera « The Pearl » /Steinbeck (qui cadre parfaitement avec le programme thématique de première). Durée du projet : environ 1 mois.

Travail sur le script de la pièce en classe (compréhension), réflexion sur la mise en scène et travail d’interprétation avant la sortie.

Atelier théâtre en anglais au lycée, animé par le metteur en scène de Act, visant à initier les élèves au travail des acteurs (pratique de jeux de théâtre en anglais qui amènent les élèves à pratiquer la langue de manière naturelle presque sans s’en rendre compte.

Après la sortie, rédaction d’articles critiques en anglais sur l’atelier et sur la pièce qui sont ensuite publiés sur le site Internet du lycée.

Les techniques de théâtre sont également utilisées dans le travail de la classe au cours de jeux de rôles ou de travaux d’improvisation afin de mettre les élèves en situation de communication, d’interaction.

d)- Les deux films américains du programme « Lycéens au cinéma » donneront lieux à un travail de compréhension orale sur certaines séquences, ou à un travail d’expression en rapport avec le film.

D) Espagnol : des liens à tisser avec le projet « des images et des mots »

en vue d’un objectif en particulier, celui de favoriser l’expression orale et une dynamique en cours de langue.

Lien avec le théâtre : travailler en particulier sur la pièce « We are l’Europe » (cf plus haut).

Lien avec le cinéma :

(éventuellement festival court métrages d’humour/ un court du festival en langue espagnole ??)

Analyse de séquences filmiques (nous nous baserons sur une séquence d’Almódovar et sur une séquence du film « el método » de Marcelo Piñeyro, en lien direct avec « We are l’Europe »).

(autre piste éventuelle : le cinéma comme moyen subversif de critique du pouvoir en place – étude de « la muerte de un burócrata »du cubain Gutiérrez Alea ou de l’œuvre de Berlanga sous le régime franquiste).

Lien avec le programme de français :

- Autobiographie : extraits de biographies d’auteurs mexicains ou cubains (par exemple Elena Poniatowska, Miguel Barnet, Reinaldo Arenas).

- éclairage historique de la Controverse de Valladolid et extrait en espagnol des arguments de Bartolomé de las Casas contre ceux de Sepúlveda.

- écriture et réécriture (par exemple réinterprétation de l’œuvre de Cervantes au XIXe et XXeme Siècle, ou encore « Picasso et ses maîtres » dans le domaine pictural).

Lien avec l’anglais :

- Chercher à mettre le théâtre au service de l’expression orale (improvisation) en langue.

- éclairage sur la dictature de Pinochet au Chili (voir chanson étudiée en anglais).

IV)Calendrier prévisionnel des sorties

Il sera complété dans le courant de l’année, notamment en ce qui concerne « Lycéens au cinéma » (le Centre d’Art recevant les copies des films au fur et à mesure).

Calendrier prévisionnel
DATELIEUTHEATRECINEMA
Jeu 01/10 19h30 Théâtre 71 « Jean-Jacques Rousseau »
Jeu 08/10 13h30 Centre d’Art Festival du court métrage d’humour
Jeu 26/11 19h30 Théâtre 71 « We are l’Europe »Masséra, Lambert
À préciser Centre d’Art « Nulle part, terre promise » Finkiel Lycéens au cinéma
Vend 8/01 20h30 MJC- Théâtre des Trois vallées 91120 Palaiseau « The Pearl »/ Steinbeck Compagnie Act
Lun 11/01 15h30-17h30 et Ven 15/01 Salle de théâtre Lycée Rabelais « Pour un oui, pour un non » Sarraute, Russo
- intervention du metteur en scène
- représentation
A préciser Centre d’Art « Tous les autres s’appellent Ali » Fassbinder Lycéens au cinéma
Jeu 11/02 à 19h30 Théâtre 71 « Littoral » Mouawad
A préciser Centre d’Art “Certains l’aiment chaud” Wilder Lycéens au cinéma

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Lycée Rabelais de Meudon (Académie de Versailles)
Directeur de publication : Sarah Layet